Sélectionner une page

Le studio beatmaker est la pièce du musicien. Pour choisir votre matériel dans le but de créer un bon home studio. Il faudra penser à soigner différents détails, notamment pour avoir une acoustique irréprochable.

Vous devrez donc choisir un matériel de haute qualité mais cela ne suffira pas. Si vous voulez réussir à ressentir la différence entre un Studio et un Home Studio exceptionnel. Il faudra soigner les prises de batterie.

En effet, ce choix assez précis vous permettra de mettre en jeu vos différentes connaissances acoustiques, sans oublier les techniques du son et l’informatique.

En effet, vous en aurez besoin pour faire vos prises de batterie, alors prenez le temps d’acquérir les bonnes compétences pour vous en sortir mais également pour utiliser un système fiable.

Le studio beatmaker est important. Mais avant de finaliser les choix techniques et de vous lancer dans les différents tests de vos logiciels et équipements. Il faudra lister les différents objets à acquérir et faire les bons choix.

Choisir votre station de travail est primordial.

Avoir une machine dédiée dans le studio beatmaker 

Si vous n’êtes pas vraiment à l’aise avec votre souris pour paramétrer et modifier vos mixages, vous pouvez tout à fait mettre en place une machine dédiée à la musique.

Pour cela, il faudra placer des studios mobiles et un direct-to-disc par exemple avec assez de boutons et menus paramétrés pour vous permettre de mixer convenablement.

Avec cette installation dédiée, vous pourrez utiliser le matériel directement dès l’allumage et vous aurez la quasi-certitude que vos machines ne vont pas tomber en panne. En effet, leur qualité vous permettra de limiter les plantages et ce sera un véritable confort pour vous. Le studio beatmaker passe par l’ordinateur.

Vous pourrez, si vous le souhaitez, mettre en place une extension avec un autre écran et pourquoi pas une souris pour certaines fonctionnalités. Mais ce choix gardera certaines limitations. Il faudra donc en avoir conscience. Cette solution est assez souvent utilisée par les rappeurs qui font leur musique en one shot ou encore les musiciens confirmés car cela leur permet de profiter d’une solution compacte.

Toutefois, n’oubliez pas qu’un matériel sans limite a peu de chance d’exister car vous rencontrerez très souvent des limites concernant le nombre de pistes, d’effets, d’évolution, ou même des incapacités à mettre certains plug-ins hauts de gamme qui servent pour les mixeurs professionnels.

Concernant votre ordinateur

Un article vous expliquera en détails les choix à faire pour cette partie, mais on peut dire que d’une manière générale, la configuration doit avoir au minimum un Intel Core 2 Duo à 2GHZ.

Si vous souhaitez quelques éléments pour composer votre ordinateur, vous pouvez vous baser sur ces composants :

  • Carte mère Asus P5W avec chipset intel i975X ou plus
  • 3Go RAM
  • Windows XP sp3 minimum
  • Port FireWire
  • 1 disque dur Sata 2 de 160Go en interne + 1 disque 500Go en externe
  • Une carte vidéo 2 ou 3 écrans (et pas de ventilateur)

Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques années. On cherchait toujours des processeurs plus rapides pour ajouter de nombreux plug-ins mais avec la configuration présentée ci-dessus, vous ne rencontrerez pas de problème. Des erreurs à éviter dans le studio beatmaker.

Vous n’avez pas besoin de cherchez à avoir des vitesses élevées à tout prix aujourd’hui car cela pourrait très bien vous causer des problèmes au niveau de la température trop élevée. Il faudrait alors installer des ventilateurs dans le boitier et cela ferait du bruit. Alors choisissez plutôt de poser plusieurs têtes de processeur au lieu d’augmenter la vitesse pour éviter d’ajouter du bruit à votre ordinateur.

Choisir la carte son pour l’ordinateur du studio beatmaker 

Lors de la mise en place de votre matériel et le choix d’installation. Il faudra penser à chaque élément.

Si vous choisissez de faire une configuration avec un ordinateur, pensez à acquérir une carte son de type « musique ». Ces cartes son sont différentes des cartes son multimédia comme Sound Blaster et Realtek par exemple.

Avec la carte son musique, vous pourrez choisir une certaine latence en la rendant assez faible et cela vous permettra de jouer en direct.

Pour bien choisir votre carte son, il faudra prendre en compte votre manière de travailler.

Si vous travailler en tant qu’artiste en solo ou encore que vous enregistré vos instruments par l’intermédiaire d’un instrument, vous pouvez choisir une carte son à 2 entrées en USB par exemple, cela sera amplement suffisant.

Si vous travaillez vos mixages en programmant des accompagnements pour pouvoir ensuite les enregistrer de manière « live » avec 4 à 6 micros, il faudra choisir une carte son musique plus conséquente pour obtenir la puissance et la qualité nécessaire à cette méthode.

Enfin, si vous travailler avec un groupe, il faudra la aussi une configuration différente. Si vous avec un batteur, vous aurez besoin d’une carte son avec 12 à 16 entrées pour faire un travail convenablement. Mais ce n’est pas tout, penser à privilégier la connectique FireWire pour votre installation car les vitesses de transfert son bien plus stables lorsque vous travaillez en temps réel. Vous aurez ainsi un débit constant.

Le choix du micro dans le studio beatmaker 

Pour bien aménager votre espace de travail pour vos mixages, il faudra penser à choisir un micro de qualité.

Par exemple, les micros dynamiques (SM58) sont de très bons choix pour la scène mais ils n’auront pas assez de définition du son ni même d’aiguë pour faire des prises dans un studio.

Pour cela, vous aurez principalement besoin d’un micro électrostatique avec un diaphragme important et polyvalent. En effet, ces caractéristiques vous permettront de pouvoir enregistrer les voix, guitares acoustiques, flûtes et les cordes.

Vous pouvez donc choisir un micro tel que le Neuman TJM127 ou C414 car ce sont des modèles fiables et incontournables pour faire de bonnes prises. Mais les meilleurs micros sur le marché sont les Rode, les Audiotechnica et même les MXL.

Bien que cette dernière référence soit encore assez peu connue. Nous vous conseillons de choisir des micros performants tout en profitant de très bons prix. N’hésitez pas non plus à tester le Bluebird de la marque Blue Microphones, ils sont exceptionnels.

Le préampli à trouver pour son studio beatmaker 

Cet élément n’est pas obligatoire pour mettre en place votre matériel de mixage mais lorsque vous aurez testé le préampli à lampe, vous aurez vraiment beaucoup de mal à vous en passer.

Si vous êtes exigeants, vous pouvez choisir sans crainte le préampli Avalon 737 SP ou un préampli Manley.

Mais rien de vous empêche de choisir le Presonus Studio Channel qui contient un préampli de classe A à lampe et un EQ et une compression VCA. Vous aurez ainsi des performances incroyables à un prix défiant toute concurrence.

Prendre le logiciel DAW pour composer dans son studio beatmaker 

DAW signifie « Digital Audio Workstation » et il comprend également la MAO (c’est-à-dire la Musique Assistée par Ordinateur). Les logiciels sont très importants et ces références sur le marché vous permettent de profiter d’une bonne performance avec des fonctions d’édition et de mixage idéales pour pouvoir réaliser un projet de début à la fin sans rien oublier.

Il faudra malgré tout avoir des compétences et de l’expérience pour utiliser au mieux ces logiciels, car c’est avec de bons acquis que vous arriverez à faire la différence efficacement.

Alors prenez le temps de vous entrainer avec les logiciels pour obtenir de bons résultats !

Voici quelques références du marché concernant les logiciels : Cubase (Nuendo), Sonar, Pro Tools LE. (Sur MAC seulement). Vous avez aussi Logic Audio et Digital Performer qui sont très appréciés par les compositeurs de musiques de films car ils profitent sans limite des fonctions de synchro et de Cue Sheet.

Beaucoup de choix 

Alors comment réussir à bien choisir votre logiciel en fonction de vos besoins ? Il faudra prendre principalement en compte l’ergonomie et l’habitude car les logiciels ont tous des avantages propres et ils peuvent convenir à chacun en fonction des affinités du mixeur. Chaque fabriquant de logiciel essaye de dépasser l’autre, vous vous retrouvez donc facilement avec les mêmes fonctionnalités d’un logiciel à un autre.

Par exemple, Cubase a rattrapé son retard au niveau du mixage, et Logic Audio a également rattrapé son retard au niveau du beat-stretching. Nous vous conseillons donc de lire la fiche technique et les avantages de chaque logiciel, voir également de regarder des avis pour voir celui qui correspondrait le mieux à votre manière de travailler.

Mais avant de faire votre choix final pour un logiciel, n’oubliez pas de regarder le prix pour savoir si votre budget correspondra au logiciel que vous avez envie de sélectionner pour vos mixages.

Vous pouvez également vous diriger vers d’autres logiciels comme Reason qui est une station d’instruments virtuels ne s’occupant pas d’enregistrer l’audio. Vous pouvez décider de le synchroniser à votre plateforme de mixage DAW pour y voir les pistes apparaitre en favori. Voici des articles pour vous aider sur la plateforme.

Vous avez également le logiciel Live qui est très simple d’utilisation et vous permet de faire preuve d’une grande créativité avec votre matériel informatique. Mais il est malheureusement assez limité pour les montages de voix et le mixage.

Choisir le clavier MIDI avec des surfaces de contrôle dans son studio beatmaker

Il sera important de choisir un clavier MIDI et il faudra prendre en compte vos envies de pianiste pour bien le choisir. Par exemple, un 3 octaves est suffisant pour un grand nombre d’utilisation et vous pourrez également le transporter assez facilement en cas de besoin. Mais rien ce vous empêche de choisir un 88 notes.

Dans tous les cas, il est conseillé de choisir un modèle USB pour éviter d’utiliser une nouvelle interface MIDI. Vous pouvez choisir des options incluant le Pad et des boutons rotatifs pour contrôles les instruments virtuels avec plus de facilité.

N’oubliez pas non plus de choisir une mixette MIDI que l’on nomme « remote control » car cela vous permettra d’avoir accès aux faders sur la table de mixage virtuelle et vous pourrez ainsi travailler simplement avec la souris. Vous aurez également accès à des touches comme « start, stop, jog » afin de vous déplacer très rapidement dans votre projet. Ce gain de temps et cette facilité vous offriront un grand confort pour votre mixage.

Nous pouvons par exemple vous conseiller la Yamaha 01X qui peut également s’emporter sur la scène.

Ce choix vous permet d’avoir votre carte son avec le DPS intégré mais aussi une surface de contrôle qui vous aidera à utiliser votre logiciel en passant d’une option à une autre.

Choisir votre table de mixage

La table de mixage est un élément très important même si elle ne semble plus au centre de votre Home Studio et cela va fortement aider votre budget à tenir debout !

Le mixage s’effectue aujourd’hui à partir de votre ordinateur principalement, la table de mixage sera donc utilisée pour écouter votre travail.

Mais si vous n’avez pas de préampli micro, il faudra s’assurer de la qualité du son au niveau des préamplis micro intégrés à la table. Vous pouvez par exemple choisir le modèle Mackie ou une Yamaha. Voici la formation mixage audio pour vous aider.

Ne pas oublier l’achat du casque

Vous ne pourrez pas mixer et bien écouter votre morceau si vous n’avez pas un casque de bonne qualité. Il vous servira pour la prise de son, il faudra d’ailleurs qu’il soit parfaitement fermé pour que le micro ne vienne pas reprendre les sons du casque.

Vous pouvez par exemple vous diriger vers le Sony MDR7506 ou prendre un Monster Beats de Dr Dre si vous travaillez sur du hip hop par exemple.

Les monitors et un sélecteur de source

Les monitors vont vous aider à savoir comment vous enregistrez et ce que vous mixez, il faudra donc prendre le temps de choisir un bon modèle pour avoir une qualité exceptionnelle. Vous pouvez vous renseigner auprès des Génelecs et des Mackie si vous voulez un article exceptionnel. Mais vous pouvez tout à fait trouver des modèles moins chers comme le KRK Ergo par exemple. Vous pourrez ainsi sauver votre mix et avoir une bonne analyse de votre pièce et des enceintes qu’il faudra calibrer.

N’hésitez pas à écouter les enceintes très chères pour avoir une base dans votre recherche lorsque vous essayerez de trouver un modèle de haute qualité correspondant à votre budget.

L’importance de l’acoustique dans le studio beatmaker

L’environnement extérieur sera l’un des premiers éléments à contrôler car votre micro va capter le moindre son, même celui qui ne vient pas de vos instruments. Vous devez donc prendre le temps d’optimiser l’acoustique de votre pièce après avoir choisi un lieu idéal qui sera le plus silencieux possible. Voici la formation mixage audio pour vous aider.

Vous pouvez par exemple stopper l’air en mettant des joints aux portes et fenêtres. Vous pouvez également faire des travaux d’isolation importants si vous en avez les moyens.

Au niveau de la pièce du studio beatmaker. Il faut éviter d’avoir un son trop bas, mettez également de la moquette au sol et placez des meubles pour éviter d’avoir de la résonance dans votre espace de travail.

Il faudra penser à faire quelques tests de sons pour voir si votre espace est propice au travail. Si vous voyez que les coins propagent les sons dans les graves, placez des panneaux en mousse spéciales (des bass trap) pour régler ce problème.

Si vous avez besoin d’aide, voici une formation offerte

api 500

Pour restez au courant des news et accéder à du contenu Top Secret ! 

Merci de votre inscription

Share This

Share This

Share this post with your friends!