Sélectionner une page

Le site pour beatmaker vous aide à trouver des solutions. Comment peut-on mettre en place une instru et créer un Hit ?

Une chanson ne peut pas se créer toute seule sans votre intervention, c’est une certitude.

Il faut donc penser à certaines choses et quelques étapes pour vous organiser au mieux dans la création d’un morceau. Si ce dernier est parfaitement réalisé.

Les auditeurs auront envie de danser en suivant le rythme !

J’ai donc préparé cet article pour vous présenter en détail les différentes étapes nécessaires à la composition d’une chanson. En partant d’une simple boucle jusqu’à la finalisation du mixage et du Mastering.

Réussir à créer la Loop avec le site pour beatmaker numéro 1.

Cette étape constitue à créer une Loop (boucle musicale destinée à être répétée indéfiniment).

Cette première étape est cruciale pour votre musique.

En effet, cette boucle est la base de votre instru, elle se retrouvera donc sur l’intégralité de votre morceau. Au studio, en discutant avec les artistes, une idée commune est sortie de chaque conversation : en écoutant l’instru d’un morceau.

Si vous voulez progresser davantage. Je vous invite à aller plus loin en suivant le programme de formation offert.

Il ne faut pas plus de quelques secondes et quelques mouvements de têtes pour savoir si cela plaît ou non.

Et cela correspond à peu près à la durée d’une loop, d’où son importance !

Lorsque vous réaliserez cette première étape, vous allez prendre en compte un certain nombre de données qui resteront encrées pour toute votre instru. Il s’agit par exemple du tempo, des instruments. Un groove, des banques de sons, d’une suite d’accords.

Ensuite vous allez vous intéresser à l’instrumental et sa rythmique. Sans tout cela, vous n’aurez pas les bases nécessaires pour continuer à créer votre instru.

réussir sa loop

Apprendre à de l’édition

La création d’une loop n’est qu’une étape, et même si elle est cruciale, il ne faut pas négliger le reste.

Si vous êtes satisfaits de votre loop, vous pouvez passer à la suite car elle sera la partie répétée durant tout votre morceau avec des variations (pour ne pas lasser l’auditeur) en fonction des différents moments (intro, couplet 1, refrain 1, couplet 2, refrain 2 … outro).

Il faudra donc penser à déterminer la construction du morceau pour savoir comment créer une instru qui vous convient.

Le site pour beatmaker est là pour vous aider. Voici les programmes de formation.

Les connaissances harmoniques seront à ce stade très utiles. C’est le moment de ressortir vos vieux cours de musique. Sinon de regarder les formation disponibles qui parlent de ce sujet.

L’édition d’un morceau de musique est une partie consacrée à l’organisation, il faut donc cibler la mélodie souhaitée pour organiser le refrain et la présence (et l’absence) de chaque instrument pour former un ensemble mélodieux et cohérent dès les premières secondes.

Si vous avez une oreille musicale, vous partez avec un avantage non négligeable !

Sinon sollicitez votre entourage et recueillez les premières impressions pour savoir si il faut creuser ou changement de vibe !

Le mixage audio dans le site pour beatmaker

Cette 3e étape est la clé pour faire la différence, pour obtenir un rendu professionnel.

Même si ce n’est pas la plus créative mais elle est essentielle pour savoir comment créer une instru.

Ne faites pas l’erreur de négliger le mixage sous peine de livrer des productions avec un aspect amateur.

Les Américains ont bien compris l’importance du mixage pour obtenir des prods qui sonnent ! Cette partie technique importante est régulièrement négligée à tort par les Beatmakers Francais.

Des détails qui font la différence

Le mixage audio est là pour apporter une cohérence à votre morceau, vous ne pouvez donc pas vous en passer.

Cela concerne certains éléments comme le rééquilibrage de paramètres, de niveaux sonores, le changement de fréquences, la correction d’imperfections.

Le mixage vous permet donc d’obtenir un ensemble homogène. Mais il permet aussi de garder un travail de composition en choisissant quel instrument mettre en avant par exemple, ou encore savoir si vous voulez un kick plus ou présent. Rajouter des samples de voix à des moments clés de l’instru.

Si vous avez des difficultés, je vous invite à aller plus loin en suivant le programme de formation offert.

Chacune de ces étapes semble anodine mais l’ensemble apporte une métamorphose de votre instru.

Sans cette étape ne pensez pas atteindre les supports Club ou radio (contrôle des bass et de la voix) vous serez disqualifié d’office, on va vous coller une étiquette d’amateur si votre son ne sonne pas correctement.

mixage et mastering

Le Mastering, comment finir en beauté?

Le mastering est une étape intermédiaire entre le mixage et le pressage de votre support physique (vinyle, CD, clé USB pour démo …). Il fait donc parti d’un travail de postproduction pour harmoniser facilement les éléments sonores de la musique dans son ensemble.

Cela permet d’obtenir une chanson agréable à l’écoute sur différents supports (écoute Hi-Fi, voiture, club, écouteur iphone, home cinéma par exemple) et il faut avoir recours à plusieurs outils techniques pour un bon mastering.

Il faut avoir recours à la compression M/S ou multibande, l’égalisation passif, le réglage du volume avec une précision chirurgicale, contrôle de l’image stéréo et même l’ajout d’effets.

Le mastering pour réussir sur le site pour beatmaker

Les professionnels ont recours au mastering en passant par des ingénieurs spécialisés afin de conserver la qualité de leur chanson. Cette partie est très importante car elle permet de finaliser votre instru en le rendant parfait, il ne faut donc pas sous-estimer cette étape final pour peaufiner le morceau.

Savoir comment créer une instru passe donc par un certain nombre d’étapes et cela ne se fait pas en un temps restreint.

Il faut prendre le temps de réussir chaque étape avant de passer à la suivante pour obtenir une instru satisfaisante, si vous ne faites pas cela, vous entendrez (et l’auditeur entendra) des imperfections qui auraient pu malheureusement être évitées.

En conclusion, le musicien/beatmaker est un un perfectionniste qui souhaite supprimer chaque petits défauts.

Qui finiront par sortir le spectateur de sa sensation d’écoute. Ces corrections viennent avec le temps et l’expérience.

Les conseils de ce blog sont là pour vous faire gagner du temps.

Si ces conseils ont été importants pour vous, je vous invite à aller plus loin en suivant le programme de formation offert.

site pour beatmaker et composer un instru
api 500

Pour restez au courant des news et accéder à du contenu Top Secret ! 

Merci de votre inscription

Share This

Share This

Share this post with your friends!