Sélectionner une page

Un musicien est un peu comme un sportif de haut niveau qui veut progresser : pour son instrument ou sa voix, il doit entretenir sa forme physique et psychologique.

A condition de travailler intelligemment… Vous avez besoin de conseils? Ou de méthode pour accentuer votre progression?

Progresser en musique

La méthode qui a fait ses preuves pour être certains de progresser et d’être constamment motivé à atteindre ses objectifs est expliqué en détails dans cette vidéo.

Les habitudes ont un effet puissant sur nous et bien souvent on ne s’en rend même pas compte. L’une des clefs de la réussite consiste à ancrer des habitudes qui nous poussent avec facilité vers nos objectif.

 

Un éléphant se mange une bouchée à la fois. Pour allez loin vous devez planifier un projet ou un objectif à la fois !

 

Musiciens ça fait un moment que vous travaillez vos gammes et votre instrument. Mais vous sentez que vous n’avancez pas comme vous le souhaitez?

Pire vous sentez que vous stagnez depuis un moment.

Vous n’arrivez plus à progresser? Et ce sentiment vous donne envie de tout arrêter?

Rassurez-vous, c’est un sentiment qui est très courant dans l’apprentissage. A l’instar des grands sportifs, vous devez travailler d’abord votre mental et votre psychologie pour être dans de bonnes conditions pour travailler sa discipline.

Votre forme physique est également importante, vous devez vous entretenir pour travailler régulièrement en étant calme et concentré.

La stratégie a mettre en place impose de la rigueur mais elle ne doit pas être contraignante non plus, l’objectif est de s’y pencher quotidiennement mais toujours avec plaisir, c’est très important pour durer dans le temps.

Et éviter les baisses de moral qui nous poussent à tout remettre en question.

1.Travaillez régulièrement tu devras pour progresser en musique

Prévoyez une plage horaire fixe alloué à la pratique de votre instrument

NB : Il faut deux à trois semaine pour transformer une action en une habitude

N’importe quel professeur vous le diras : en dehors de deux trois génies qui sont nés avec une virtuosité innée, le commun des mortels n’a d’autres solutions que de pratiquer quotidiennement s’il veut progresser dans son art. Ces génies représentent environ 1 ou 2 % des musiciens.

Les autres n’ont pas le choix ils doivent travailler travailler travailler.

Votre cerveau a besoin d’encrer des habitudes et des répétitions. Plus vous pratiqué régulièrement et longtemps pour vous aller enregistrer des informations de manière durable. Car sauvegarder dans la partie de votre cerveau qui enregistre dans la mémoire à long terme.

Tous ces automatismes votre cerveau les emmagasine. 

Si vous ne pratiquez pas régulièrement votre cerveau va perdre toutes les informations sauvegarder dans ma mémoire à court terme.

C’est facile à constater lorsque l’on délaisse son instrument pendant une quinzaine de jours. Les muscles ne répondent plus, les doigts accrochent, les temps de réactions sont rallongés, on doute davantage.

Bref, on régresse considérablement.

Il vaut mieux pratiquer 30 minutes tous les jours en étant concentré que pratiquer une journée entière une fois par semaine.

Le corps et l’esprit

Les exercices musculaires sont également très important dans la pratique de son instrument.

Quelque soit le niveau, les musiciens commencent toujours leur séance d’entrainement par une série de déliateur pour réchauffer ses doigts et travailler les automatismes d’intervalles de notes.

Une fois l’instrument bien en main en peut attaquer sa session de travail.

2.Des objectifs clairs tu te fixeras pour progresser en musique

Avant de commencer une séance vous devez déjà savoir ou vous allez.

Faites un point quelques heures avant sur vos forces et vos faiblesses. Si vous maitriser des points clés de votre séance d’entrainement faites-les une fois et gardez du temps pour travailler vos points faibles.

Il est important de ne pas avoir de lacunes et de ne pas délaisser vos point faible, vous devez faire en sorte de nivelé tous les aspects de votre travail.

Les points clés de votre séance peuvent être :

  • le rythme (travail au métronome)
  • le solfège (travailler de manière isoler la clé de fa et la clé de sol, puis les deux ensemble)
  • le solfège rythmique (signature rythmique et nuance de rythme)
  • les déliateurs (articulation, souplesse)
  • les morceaux (qualité du son, expressivité)
  • les acompagnements (nuances sonore, le phrasé)
  • les accords et les gammes (harmonisation, théorie musicale)
  • l’improvisation (la mémorisation et l’expressivité)
  • la culture musicale (travailler son oreille et découvrir, analyser de nouveaux courants et techniques)

Fixez vous des règles et des objectifs à atteindre pour chaque séance.

3.Concentration et maîtrise constamment tu maintiendras pour progresser en musique

La pratique d’un instrument est extrêmement mental. Alors ne faites pas deux choses à la fois. Lorsque vous êtes avec votre instrument mettez-vous dans un endroit propice à la concentration, au calme et le plus éloigné possible de sources de distraction : Télévision, radio, internet, téléphone…

Même si une partie de la pratique est musculaire, c’est votre cerveau qui doit analyser consciemment l’ensemble de la séance de travail que vous allez effectué.

Votre cerveau est comme un enregistreur alors ne mettez rien en travers qui pourrait parasiter votre séance de travail.

Analyser ce que vous réussissez bien, analyser les zones de faiblesses de votre séance. Afin d’accentuer et moduler différemment votre prochaine séance de travail. Calculer également votre temps de concentration. Lorsque la maîtrise n’est plus au rendez-vous faites une pause.

Il vaut mieux parfois passez à autre chose plutôt que s’acharner à travailler sans concentration.

Vous reprendrez vos exercices une fois que vous serez de nouveau dans des conditions idéales.

Jouez d’abord tout vos exercices au métronome avec des tempo très long. Une fois que le résultat est entièrement maitrisé vous pouvez commencer à accélérer les tempos.

NB : si vous n’arrivez pas à vous évaluer et que vous sentez que vous avez besoin d’un regard extérieur et neutre contacter un prof pour vous aider à progresser dans la pratique de votre instrument.

Variez également les plaisirs et ne restez pas sur vos acquis. Rejouez également vos anciens morceaux et vos anciens exercices afin de ne pas tomber sur des automatismes basé sur vos derniers séances. Le but est de tout maintenir à niveau et de pas oublier ce que vous maitrisiez parfaitement il y a quelques mois de cela.

api 500

Pour restez au courant des news et accéder à du contenu Top Secret ! 

Merci de votre inscription

Share This

Share This

Share this post with your friends!