Sélectionner une page

Bonne nouvelle, on l’attendait depuis un bon moment mais désormais plus besoin de spéculer sur ses prétendus futurs qualités. Le fils prodiges de la marque à la pomme est de retour après quatre ans d’absence. J’ai le plus plaisir de vous présenter aujourd’hui la dixième édition de Logic. Qui porte désormais le nom de Logic Pro X.

Alors premiers constats, la version Logic Studio à disparu, il faudra acquérir séparément : MainStage et Compressor sur l’App Store. Parceque oui, désormais Apple ne se prend plus la tête,. Si vous désirez acquérir Logic, vous n’aurez d’autres choix que de vous le procurer par internet. En revanche la bonne nouvelle pour les petits nouveaux est que le prix de la version 10 est vraiment alléchant. Comptez environ 179€ pour goûter aux joies de ce logiciel plus-que-complet.

L’installation

Installation plug-ins logic pro x

Petite introduction historique.

L’éditeur qui est à la base de tout, se nomme : Emagic. Ce que peu de personnes savent c’est qu’autrefois le soft tournait aussi sur Windows. Mais un beau jour, Apple est passé par là, a repéré les qualités de ce séquenceur et a décidé de le racheter. Et comme Apple n’est guère prêteur, il instaure l’exclusivité de son bébé pour les processeurs de son système. Ce qui fait que depuis son rachat en 2002 et la version 5.5.1, seul les processeurs d’ordinateur signés Apple ont l’exclusivité et la jouissance de Logic.

Nouveautés

Mais revenant à notre été meurtrier synonyme de guerre au sommet et d’affrontement entre tous les séquenceurs du marché, qui ont presque tous décidés de sortir leurs nouvelles versions en même temps.
Je l’ai déjà dis dans des articles précédents les évolutions sont importantes (arrivé du 64bit, amélioration du Workflow et ajouts de fonctions très intéressantes). Mais globalement les éditeurs ont tendances à tous se copier les bonnes idées. Mais aussi à se surveiller les uns les autres. Ce qui fait que de nos jours tous les logiciels se valent et qu’ils ont tous la prétention de sonner professionnels.

Logic pro x installation des banques de son Apple

Installation du contenu

Première étape, télécharger le fichier d’installation via l’App Store (comptez environ 750 Mo). Puis allez vous occuper des contenus additionnels (2Go). Et attardez-vous sur tous les JamPacks (les fameuses boucles Apple Loops). C’est assez long mais ça vaut carrément le coup. Avec tous les effets, synthétiseurs virtuels et samples ( le tout pèse quand même près de 25 Go). Vous allez avoir de quoi vous occuper quelques temps
Logic pro x logiciel et sa table de mixage

Mais concentrons-nous sur Logic Pro X

Une fois qu’on a tout ça, c’est ok on peut lancer le logiciel.
On définit un projet, soit en s’orientant vers un style musical (Hip hop, électronique,compositeur, musique de film etc) soit en partant directement sur un projet vierge.
Et là, l’interface apparaît, l’écran d’assombris … On remarque tout de suite le choix du graphisme dans des couleurs assez sombres (c’est la grande tendance cette année, sur ce point, Logic semble s’être fortement inspiré de Cubase). Un choix esthétique assez futuriste qui surprend un peu au début mais qu’on finit par adopter.

 

Premier coup d’œil


Premier coup d’œil, on remarque que les infos contenant les attributs de la pistes sont désormais à notre gauche et tous ce qui concernent la barre de transport, les infos du projet sont déplacés vers le haut dans un bandeau rétractable.
Au niveau de l’interface mixage, on remarque que des entrées sont désormais situées au-dessus des Sends et qu’un Midi FX est apparu chez les instruments.
De plus, j’ai également remarqué que lorsqu’on ajoute un compresseur de Logic, un afficheur horizontal fait son apparition pour nous indiquer le niveau de compression. C’est le genre de détails bien pensés qui fait souvent la différence lorsque l’on mixe.

Logic pro X et fonctionnement de la table de mixage

Chez Apple on aime pas les grands bouleversements, vos habitudes sur Logic ne seront pas bousculés …

Vous le savez déjà Apple aime la simplicité et je pense que son but était de marquer les esprits en conservant l’accessibilité de Garage Band tout en amenant le professionnalisme de Logic. Paris gagné dans la version X car les éditeurs se sont attardés sur l’interface pour la rendre la plus épurée possible tout en incitant l’utilisateurs avertis à se rendre dans les options des menus pour ajouter plus de fonctionnalité à l’affaire.

Raccourcis logiciel


Alors il est vrai que les pro Logic vont un peu faire la gueule quand ils vont constater qu’on a voulus modifier leurs raccourcis historiques mais après quelques jours passés sur la bécane ils se rendront compte que ses modifications sont plus qu’intéressantes et plutôt bien pensés.
Par exemple le Caps Lock Keyboard a été remplacé par le Musical Typing Keyboard (NB: le raccourci Caps Lock n’est plus disponible, et non assignable dans la fenêtre de raccourcis). On gagne au change en utilisant le Pitch Bend, la modulation, un Sustain, un réglage simple et précis de vélocité …
Et on regrette la disparition du Alt-Clic pour remettre les réglages de l’Inspector à la valeur par défaut ainsi que Les fonctions Set Optimal Regions Size qui fonctionnent de manière assez aléatoire.

 

La fenêtre MIDI

 

La fenêtre MIDI Environnement semble inchangé depuis l’édition 9. Et on prend toujours le même plaisir à câbler virtuellement nos machines afin de les faire communiquer entre elles.

Mais on note quand même que quelques éléments bien implantés dans Logic 9 ont disparus, la piste Chord n’est plus dispo, pas mal de boutons sont également passés à la trappe (par soucis de simplification?) mais toujours accessible par les menus déroulants.

Bref, c’est toujours pareil quand on amorce un changement à des habitudes bien ancrés, il y a des choses qu’on regrette et d’autres qu’on se félicite de découvrir … Et ce laps de temps d’adaptation dure jusqu’à ce que l’on se dise : « mais comment j’ai bien pu faire avant pour m’en passer. » On espère juste que Apple continue sur sa bonne lancée pour nous proposer des mises à jours régulières afin de corriger les quelques soucis et bugs que l’on retrouve encore dans cette édition.

Logic Pro X fenêtre edition

L’édition

 

Concernant l’édition, Logic nous propose désormais trois mémoires de zoom verticale, c’est une très bonne idée mais pourquoi avoir rajouter la commande Alt lorsque l’on veut zoomer à la souris en tirant la time ligne de haut en bas? Pour le coup, çà c’est un ajout qui est tout sauf logique et intuitif.

Ensuite du côté du Piano Roll, on remarque la présence de réglage de vélocité et de quantification avec beaucoup de paramètres vraiment très utile (valeur rythmique, swing, longueur de notes etc)

Mix & Groupe

 

On peut aussi créer et gérer des groupes très facilement. Ses groupements porte le nom de : Track Stacks. Technique indispensable pour mixer et qui a le mérite d’être très accessible dans cette version.
Ainsi, si on veut par exemple équilibrer toutes ses pistes drums, on crée un Stack que l’on peut renommer : « drums » et on peut contrôler le tout via un fader.
Ou alors on pourra très bien, faire la même chose en envoyant grâce à un Bus l’ensemble des pistes vers un Aux. Jusque là, je vous apprend rien, on pouvait déjà le faire avant mais là c’est désormais faisable en quelques précieuses secondes.

Groove track

 

L’autre apparition bien sympathique se nomme : piste groove (Groove Track) et provient de son petit frère Garage Band.
On désigne une piste (audio ou midi) qui va devenir la piste référence du morceau en matière de rythme. Logic s’appuie sur son Time Stretching ou sur sa quantification Midi pour forcer les pistes esclaves à s’adapter au rythme de la piste. Je vous conseil de vite l’essayer car ça marche super bien! Votre satisfaction sera fortement lié à votre exigence rythmique mais sachez que vous disposez dans Logic de tous les outils vous permettant éventuellement d’affiner le résultat, voir même de tenter de nouvelles expériences.

Sinon pour les petits détails, j’ai noté la présence du mode Auto Save qu’on est bien content d’avoir sous la main en cas de gros problème.

Logic pro X plug-ins 64 bits

64 bits ?

Bon, au cas où vous l’avez toujours pas compris le 32 bits est désormais une espèce en voie de disparition et je vous incite à faire dès aujourd’hui le deuil de vos plug-ins 32 bits only. Et oui je sais, certains éditeurs ne font pas le suivis de certains de ces plugs et vous vous trouvez avec le sentiment d’être le cocu de l’histoire… C’est un moment dur à passer.
Mais remontez-vous le moral en vous disant que le 64 bits sera un gage de puissance et de stabilité.

Jbridge

Bon, il existe tout de même quelques solutions pour essayez de contourner le problème.

– la solution numéro un consiste à convertir les plug-ins VST 32 bits via jBridgerM en les plaçant dans le dossier VST d’Independance Pro, l’éditeur fraîchement racheté par Magix. La stabilité n’est pas parfaite mais la latence est quasi-inexistante.

– solution numéro deux, utiliser Vienna Ensemble Pro qui permet une communication entre serveurs 32 bits et application 64 bits. Cette solution allie compensation de latence et stabilité. Donc je vous la conseille fortement, ça fonctionne très bien!

– dernière solution, passer par la version du plug-in MB-7 de l’éditeur Blue Cat Audio. Ce dernier a pensé à tout en incluant des slots pour effets que l’on peut donc charger dans Logic Pro X. Ceci supporte parfaitement les VST 32 bits portés en 64 bits grâce à Jbridge.

 

Logic Pro X et ses plug-ins

Fonctionnalités

 

Sinon niveau fonctionnalité et amélioration du workflow, j’ai découvert ce qu’on appel les Smart Controls dont le fonctionnement a été inspiré de MainStage. En pratique cela permet de créer son propre outil de modulation, et d’avoir tous ses potards sous la main pour faire du sound design avec une seule interface sous les yeux. Tout est personnalisable, c’est assez complet et intuitif, bravo! Tout ce qui permet de faire gagner du temps est clairement bienvenue ..

Au rayon du Midi on voit également l’apparition de neuf effets Midi directement insérable sur les pistes. Avec au programme : Arpeggiator, Chord Trigger, Modifier, Modulator, Note Repeater, Randomiser, Scripter, Transposer, Velocity Processor. Ces effets Midi seront les meilleurs amis de vos futurs instruments. Il est fortement recommandé de flirter avec …

Les instruments

 

Pour les instruments, justement, on retrouve un nouveau synthétiseur orienté multi synthèse portant le nom de : Retro Synth. Avec de nombreux presets dont des émulations assez connus : Vintage B3, un orgue avec cabine Leslie éditable etc. Les moins calés en synthèse pourront s’amuser avec cet instrument qui amène une certaine fraîcheur au logiciel. Bien sur, ce n’est pas le plug-in de l’année mais il a le mérite d’être simple et accessible.

Les guitaristes amoureux de nouveaux joujoux pourront découvrir sept nouvelles pédales avec des tas de presets et de réglages en tout genre.
Les bassistes iront directement jouer avec la simulation Bass Amp Designer avec choix de la baffle,du micro et de son positionnement face au HP.

Logic pro X et ipad
Que vous dire d’autre, que les anciens utilisateur de Logic pourront s’ils le souhaitent importer de vieilles sessions et les sauvegarder dans un format compatible avec Logic Pro X.
Et que les nouveaux iront découvrir l’application IPad : Logic remote disponible gratuitement via l’App Store.
Vous avez rêvé de piloter Logic à distance sur tablette, Apple l’a fait …
Logic pro X et Apple Drummer

Drummers

Mais au faite, je ne vous est pas parlé du Drummer, le batteur virtuel de Logic. Impressionnant de réalisme et de simplicité, à l’image de Logic.
En chargeant une piste Drummer, il apparaît 16 mesures de drums au tempo de la session et une fenêtre : Drummer Editor en parallêle du : Drum Kit Designer. Afin de créer et personnaliser son propre style de jeux (Alternative, Rock, Songwriter et R & B). Chaque style ayant ses propres présets, ses propres spécificités.
De plus un réglage habile sur pad X-Y (un peu comme certaines fenêtres effets de Live) permet de modifier le manière dont est joué le pattern, en déplaçant le curseur vous adaptez sa performance à vos besoins. On peut également modifier par des réglages le Fills (nombre de breaks), le Swing (rend le jeu + ou – ternaire), le Feel (jeu en amont ou au fond des temps), le Ghost Notes (volume) ou le réglage Hit hat (Charles ouvert ou fermé ou aléatoire)…
Logic pro X et son plug-in Drum Kit Designer

 

Le plug-in Drum Kit Designer, permet également d’affiner ses réglages. En permettant le choix de différents type d’instruments, comme différentes grosses caisses ou caisses claires. Ce qui offre la possibilité d’avoir différentes sonorités.

Et si vous manquez encore de possibilité et que le Drummer ne vous donne pas encore entière satisfaction. Pourquoi pas ouvrir un Producer Kit +, qui permet de choisir son instrument. Et ainsi pouvoir envisager un vrai mixage. Car de cette façon la piste Drummer aura l’aspect d’un Track Stacks (vous savez les groupement de pistes) avec possibilité d’envoyer tout ce petit monde vers au maximum treize sorties stéréo.

Track Stack

 

Et là, on se croiserais dans un vrai studio, on peut faire des réglages plus vraies que nature avec le choix de la repisse des micros, le placement des micros Room et Overheads placés soit sur un éléments soit pour capter la réverbération de la pièce. Et on a aussi, accès à des bus d’effets aussi accessible qu’utile comme par exemple : la compression parallèle, de la distorsion, etc).

Ma seule petite déception est que les pistes Drummer ne soit pas directement affilié à du Midi, ça aurait plus simple à configurer et à éditer. Mais dans l’ensemble on est plus que satisfait de posséder sous la main un batteur (virtuel) de cette qualité.

Logic Pro X Outils Flex

Flex Pitch

Et la dernière nouveauté de Logic Pro X se nomme : Flex Pitch. Tout comme Cubase, Logic possède désormais son Melodyne Killer.
Activable sur n’importe quelle piste audio, son utilisation fait apparaître des notes sous forme de graphique. Je vous recommande son utilisation sur des instruments monophoniques (voix, basse, guitare) pour obtenir de meilleurs résultats.
A vous de jouer, d’étirer les divers points pour corriger ou modifier les différents instruments à votre convenance. L’essai est plutôt concluant, c’est le genre d’outil que les débutants vont adorer. Bien sur ce n’est pas le correcteur de note le plus performant du marché. Melodyne et Radius d’Izotope sont quasi indétrônable mais on compte sur Apple pour perfectionner encore son petit jouet et nous couper l’envie d’allez voir ailleurs.
Logic Pro X Fenetre Editions et automations

Conclusion

En résumé, oui, j’ai craqué sur cette version de Logic qui offre beaucoup d’atouts pour un prix plus que séduisant. Les amoureux de la première heure seront quelques peu déçus de ne pas découvrir plus de nouveautés. Et les nouveaux venus seront heureux d’acquérir ce séquenceur aussi simple d’accès que complet et pleins de ressources. En effet, difficile de prendre cette dixième édition en défaut. Logic a su renforcer ses acquis tout en modernisant son interface graphique. Et ses fonctions pour un prix vraiment plus que compétitif.
Soyons claire, Logic Pro X sait se hisser à la hauteur d’un Cubase 6. Tout en étant presque trois fois moins chère. Donc mention spéciale à cette version en forme de X. Car le logiciel saura satisfaire aussi bien les débutants que les plus professionnels d’entre nous …

[video_player type= »youtube » style= »1″ dimensions= »560×315″ width= »560″ height= »315″ align= »center » margin_top= »0″ margin_bottom= »20″ ipad_color= »black »]aHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vd2F0Y2g/dj1KdS04eV9aelluUQ==[/video_player]

 

api 500

Pour restez au courant des news et accéder à du contenu Top Secret ! 

Cadeaux offerts par mail ... Drumkits, samples, formations, vidéos 🎁

Merci de votre inscription

Share This

Share This

Share this post with your friends!